Êtes-vous incollable sur les légumes d'hiver ?

Êtes-vous incollable sur les légumes d'hiver ?

 

Au moment de faire ses emplettes, difficile de retrouver les légumes d’hiver cachés parmi toutes les variétés proposées. Avec la culture sous serre et l’importation, il n’est pas rare de trouver en plein hiver des tomates ou des courgettes sur les étals de nos commerces de proximité. Et si on faisait le point pour devenir incollable sur les légumes d’hiver ?

 

Le chou

Vert, rouge, blanc, rave, de Bruxelles… le chou est un inconditionnel de l’hiver. Toutes ces variétés permettent bien une chose : de ne jamais se lasser. Riche en vitamines (dont la chouette vitamine C, très utile en hiver), le chou peut se manger cru comme cuit, en soupe, en coleslaw, en poêlée

Et pour les estomacs fragiles, n’hésitez pas à le blanchir avant cuisson pour en faciliter la digestion. Coupez-le  et plongez-le 5 min dans l'eau bouillante. Une astuce, bête comme chou !

La betterave

Naturellement sucrée, la betterave est heureusement là pour égayer notre assiette hivernale quand le temps fait grise mine. Elle possède d’ailleurs plus de sucre que la moyenne des légumes mais peut être consommée régulièrement pour sa richesse en antioxydants.

Pas toujours évident de trouver de nouvelles idées pour la cuisiner, la betterave peut se manger en soupe, en risotto crémeux et même en sauce pour votre burger. Original, non ?

Les courges

Récoltées en automne, les courges sont des légumes qui peuvent se consommer jusqu’en hiver. D’ailleurs, plus le temps passe, plus leur chair développe ses saveurs sucrées. Riches en vitamine B, en vitamine C, en bêtacarotène et antioxydants, les courges sont un vrai allié pour l’hiver.

Changez de la traditionnelle soupe pour faire varier les plaisirs. À vous les macaroni à la crème de butternut qui plairont aux petits comme aux grands ou le potimarron façon tarte salée au chèvre.

Le céleri-rave

Souvent boudé par les papilles des petits bouts, le céleri-rave n’en est pas moins un bon copain pour nous aider à passer l’hiver. Peu calorique et riche en fibres, ce légume nous aide à éliminer les toxines de notre corps grâce à son action diurétique. Et puis, si ça peut vous aider à vous faire changer d’avis, on lui prête depuis longtemps des vertus aphrodisiaques !

Comment le cuisiner ? En velouté avec une pointe de mozzarella, en purée avec des pommes de terre ou encore en frites. Petite astuce pour atténuer son goût un peu prononcé, faites cuire les morceaux de céleri-rave dans du lait avant de les mixer en soupe ou en purée.

Le brocoli

Élu légume d’hiver le plus mignon, le brocoli tire son nom de l’italien brocco, qui signifie "pousse". Cousin du chou-fleur, ce légume vert est un des légumes « santé » les plus connus en diététique. Survitaminé, il contient deux fois plus de vitamines C que l’orange ! Bon pour le coeur, le corps, la ligne, le transit et la mémoire, c’est un peu le super-héros de nos assiettes sous forme de purée ou en risotto vert par exemple.

L’astuce anti-gaspi : ne jetez pas la tige du brocoli. Epluchez-la, taillez-la en petits dés et faites-la sauter dans un peu d’huile d’olive pour agrémenter un sauté de légumes ou une omelette.

L’endive

Typique du Nord de la France où l’on préfère l’appeler chicon, l’endive existe sous plusieurs couleurs : blanche, rouge ou blanche et jaune. Sa richesse en eau fait d’elle, un légume très léger. Avec ses vitamines et minéraux, elle est idéale pour nettoyer l’organisme en hiver.

L’astuce pour contrer l’amertume de l’endive ? Coupez-la en deux puis retirez le cœur sur 2/3 cm. C’est généralement à cet endroit que se concentre la partie amère. Si vous la mangez crue en salade, accompagnez-la de pomme et d’une pointe de miel dans votre vinaigrette. Cuite, associez-la avec des goûts plus prononcés, comme des lasagnes de chicons au chèvre.

 

En voilà une jolie liste de légumes d’hiver,
pour compléter les traditionnels carottes, poireaux et navets !