La cuisine du quotidien, en un tour de main
Produits de saison, techniques et astuces de cuisine, bien manger au quotidien

Le batch cooking : mes repas prêts pour la semaine

Publié le 19 sep 2022 | Batch cooking
dd/c4/8f21065441cb299731f80820b687.jpg

Vous rentrez ce soir et retrouvez votre compagnon et/ou vos enfants. Vous aimeriez bien vous reposer et profitez d’eux mais non, il faut encore cuisiner un bon repas équilibré. 
Le batch cooking pourrait être la solution pour des soirées plus paisibles !

 

Qu’est-ce que le batch cooking ? 


Le batch cooking, littéralement « cuisiner en lots », consiste à cuisiner ses repas à l’avance, pour la semaine, afin de ne plus avoir à cuisiner quand vient l’heure du diner. 
Ce mouvement, né à New York dans les années 2000, était dispensé sous forme de cours à destination des personnes ayant des emplois du temps surchargés. Les clients venaient y préparer leurs repas de la semaine avec un professeur et repartaient avec pour la semaine. Le batch cooking s’est ensuite démocratisé et rencontre aujourd’hui de nombreux adeptes (car tout le monde souhaite gagner du temps au quotidien, n’est-ce pas ?). 

 

Quels sont les avantages du batch cooking ? 


Le premier avantage du batch cooking c’est bien sûr de gagner du temps le soir. Quel plaisir de pouvoir profiter de son entourage plutôt que de devoir passer son tablier et cuisiner !

Mais là n’est pas son seul avantage : cela permet également d’avoir des repas plus équilibrés avec des produits bruts, préparés avec soin. 

C’est aussi l’occasion de cuisiner à plusieurs : les enfants seront ravis d’aider à l’épluchage des légumes, ou au nettoyage par exemple. Le week-end y est bien plus propice qu’un soir après l’école. 

Autre avantage, il est impossible d’acheter trop ou de manquer d’un ingrédient : en anticipant vos repas, vous achetez juste ce qu’il faut. Une bonne action contre le gaspillage et des économies réalisées ! 

 

Comment doit-on s’organiser ? 


Le batch cooking requiert une bonne organisation ainsi que de la rigueur ! L’on écrit en amont ses menus, fait toutes ses courses puis on cuisine.

 
Une fois en cuisine, plusieurs organisations sont possibles : 


-    Mutualiser : On commence par préparer tous ses légumes, on les lave, on les découpe puis on cuit le tout. Pratique, surtout quand on prépare des légumes difficiles à découper comme des courges l’hiver. 
-    Cuisiner des grandes quantités et répartir entre les recettes. On prépare une purée ou une sauce tomate qui nous servira pour plusieurs repas de la semaine. 
-    Organiser ses temps de cuisson. On prépare des recettes à faible temps de préparation mais avec des temps de cuisson compatibles. On lance la cuisson de son bœuf bourguignon, puis on prépare un gratin et enfin on réaliser une salade de riz. Le premier aura le temps de cuire pendant que l’on prépare les deux suivants.

Choisissez votre organisation préférée et à vos tabliers ! 


Si vous le souhaitez, Quitoque vous propose aussi une offre spéciale batch cooking, un prochain article expliquera tous les avantages de cette nouvelle offre.