La cuisine du quotidien, en un tour de main

Produits de saison, techniques et astuces de cuisine, bien manger au quotidien

Carte postale : que manger lors d'un week-end à Lisbonne ?

Publié le 20 juil. 2018 |
Carte postale : que manger lors d'un week-end à Lisbonne ?

 

Vous voilà arrivés dans la capitale portugaise, Lisbonne ! C'est un peu comme les recettes de vos paniers Quitoque : non seulement vous allez en prendre plein la vue, mais vous allez aussi vous régaler. Si deux jours ne suffiront pas à goûter toute la gastronomie portugaise, vous pourrez déjà en avoir un bel aperçu. Nous vous avons donc concocté un best-of des spécialités à ne manquer sous aucun prétexte. Découvrons Lisbonne... dans l'assiette !

Bacalhau com natas

Lors de votre séjour à Lisbonne, vous trouverez de nombreux plats à base de poisson. Et pour cause, le Portugal est le plus grand consommateur de poisson de toute l’Europe. Le plus populaire est sans aucun doute le "bacalhau" : la morue. Halte aux préjugés, la manière dont elle est préparée n'a pas grand chose à voir avec ce que nous connaissons. Il se murmure même qu'il y aurait 365 façons de la cuisiner... De quoi inspirer notre Equipe Miam dans la création de recettes à base de poisson !

L'une des préparations emblématiques du Portugal est le bacalhau com natas, un gratin de morue à la crème. Par le passé servi lors des fêtes de Noël et de Pâques dans les familles bourgeoises, il s'agit aujourd'hui de l'un des plats les plus typiques de la cuisine du pays. Morue, pommes de terre en morceaux, oignons et beaucoup de crème : c'est la base du bacalhau com natas. Simple et authentique, à l'image de Lisbonne !

Où en manger ?

Pour déguster votre bacalhau com natas, rendez-vous au 86, rua da Barroca. Situé dans cette rue très animée du quartier Bairro Alto, A Baiuca vous séduira pour sa cuisine familiale. 

Marché aux poissons à Lisbonne, pour préparer le bacalhau com natas

Dourada Grelhada 

Incontournable de votre séjour à Lisbonne, la Dourhada Grelhada est en fait de la daurade grillée. Très abordable, vous la trouverez souvent à la carte comme plat du jour. Ça tombe bien, le poisson est le plus souvent pêché le matin même. Un filet d'huile d'olive souligne le goût de la Dourhada Grelhada. Amateurs ou non de poisson, vous ne pouvez pas passer à côté. 

Où en manger ?

Direction O Arco, un restaurant souvent plein et pour cause : la cuisine y est excellente et généreuse. À retrouver aux 161-163, rua dos Sapateiros. 

Bife a portuguesa

Amateurs de viande, vous n'allez pas être en reste ! Le bife a portuguesa, autrement dit le bœuf à la portugaise, est un plat très copieux. Le steak généralement bien cuit est accompagné de frites, mais aussi d'un œuf ou de tranches de bacon. Gourmand n'est-ce-pas ? Quant à la viande, elle est souvent cuisinée avec du vin ou du porto. Des herbes aromatiques, et notamment le laurier, parfument le steak. 

Où en manger ?

Un repas typique dans un lieu atypique : c'est la promesse de la Cervejeria Trindade, un couvent de 180 ans ! Vous y savourerez d'excellentes grillades, et notamment le fameux bife a portuguesa. Direction le 20C, rua Nova da Trindade. 

Arroz de marisco

Considéré comme l'une des 7 merveilles de la gastronomie portugaise, voici l'arroz de marisco : le riz aux crustacés ! N'allez surtout pas le comparer à la paella du pays voisin. Ce plat traditionnel est composé d'un grand nombre de fruits de mer : crevettes, langouste, tourteau, palourdes, moules, coques, praires, amandes de mer... La combinaison des crustacés change bien sûr en fonction des saisons. Mais peu importe le moment où vous dégusterez l'arroz de marisco, vos papilles frétilleront ! Le bouillon de fruits de mer accentue encore plus les saveurs, surtout si l'on y ajoute les têtes des crevettes et du vin blanc. Ce plat très complet et cuisiné avec des ingrédients de qualité est en revanche plus cher que les autres plats typiques. Mais croyez-nous, vous en aurez pour votre argent !

Où en manger ?

Aux 28-30, Calcada Combro se trouve le Príncipe do Calhariz. Si vous cherchez une ambiance authentique, vous êtes au bon endroit ! Vous pourrez y savourer votre arroz de marisco pour un excellent rapport qualité prix. 

Pastéis de nata

Impossible de ne pas succomber à cette pâtisserie traditionnelle portugaise. La recette de ce petit flan dégusté tiède est tenue secrète depuis sa création au XIXe siècle par des religieuses d'un monastère de Belém. Vous connaissez peut-être même ce dessert sous ce nom : pastéis de Belém. Si Belém et Lisbonne étaient à l'époque deux villes distinctes reliées par des bateaux à vapeur, Belém est aujourd'hui un quartier à part entière de la capitale. C'est là-bas que nous vous conseillons de goûter les pastéis de nata...

Où en manger ?

Vous l'aurez compris, à Belém, mais plus précisément à la Fábrica dos pastéis de Belém. Les pastéis y sont faites artisanalement, et sont les seules à porter l’appellation de pastéis de Belém. Le lieu est donc très prisé et vous devrez peut-être faire preuve de patience avant de mettre la main sur ce saint Graal de la pâtisserie portugaise. Mais faites-nous confiance, ça en vaut la peine ! Un dernier conseil : n'oubliez pas de saupoudrer de cannelle votre pastel de nata. Goûtez ce savoir-faire artisanal des maîtres pâtissiers aux 84-92, rua de Belém. 

Pastéis de nata, la délicieuse pâtisserie portugaise

Et on boit quoi à Lisbonne ?

La Ginjinha :

Plus simplement appelée la ginja, cette liqueur de cerise se déguste surtout à l'apéritif. Si on vous demande "com elas" ou "sem elas", c'est qu'on veut avoir si on vous la sert avec ou sans cerise au fond du verre. En parlant de verre, sachez que votre ginjinha est traditionnellement servie... dans un petit gobelet en chocolat ! L'association du fruit rouge sucré et du chocolat noir vous fera fondre. 

Vinho Verde :

Rassurez-vous, ce vin ne doit pas son nom à sa couleur. Si on le nomme ainsi, c'est parce qu'il se boit jeune. Produit au nord-ouest du Portugal, le Vinho Verde est protégé par une DOC (Denominação de Origem Controlada) et élaboré avec des cépages locaux tels que le loureiro et l'arinto. En le dégustant, vous le trouverez légèrement effervescent, ce qui lui donne un côté très frais. Lors de votre visite de Lisbonne, découvrez-le à l'apéritif ou en accompagnement d'un plat à base de poisson ou de fruits de mer.  

 

Envie de vous évader vers de nouvelles contrées culinaires ?
Découvrez de nouvelles recettes chaque semaine dans nos paniers !

Votre programme "1 semaine pour bien manger"

Recevez par e-mail les conseils nutritionnels de notre diététicienne, nos menus et nos nouveautés