La cuisine du quotidien, en un tour de main

Produits de saison, techniques et astuces de cuisine, bien manger au quotidien

La clémentine : pas de quartiers pour notre allier de l'hiver

Publié le 3 janv. 2017 |
La clémentine : pas de quartiers pour notre allier de l'hiver

 

Fidèle compagne de l’hiver pour les pauses sucrées à toute heure de la journée, la clémentine se repose un peu trop sur ses lauriers dans son rôle de fruits préférés des enfants* ! C’est pourquoi chez Quitoque (et surtout Chef Céline), nous pensons qu’il est nécessaire voire vital d’offrir aux plats salés, l’opportunité de partager un bout de leur assiette avec sa jolie robe colorée. Eh oui, on adore vous proposer des recettes sucrées-salées dans vos paniers. Alors voyons voir comment exploiter au maximum le potentiel de la clémentine !

*Selon une étude menée auprès des neveux et nièces de l’équipe QuiToque.

D'où vient-elle ?

Ça peut vous sembler inutile mais vous n’êtes pas à l’abri de vous retrouver au milieu d’une partie endiablée de Trivial Pursuit, face à une question complètement déroutante : d’où vient la clémentine ? Sachez donc que la clémentine s’est dorée pour la première fois le zeste à Oran au début du XXème siècle. C’est le père Clément (vous voyez la chute venir ?) qui totalement par hasard, a vu ses graines de mandarinier se transformer en un arbre complètement différent de ce qu’il avait l’habitude de voir. Les clémentines sont alors nées, fruit de l’association entre la mandarine et l’orange.

Une vingtaine d’année plus tard, la Corse commence à la cultiver sur ces terres gorgées de soleil. Reconnaissable pour ces jolies feuilles vertes, la clémentine de Corse obtient en 2007 la consécration ultime avec un label de qualité : l’Indication Géographique Protégé (IGP).

Pourquoi l'aime-t-on ?

Toute petite, toute mignonne, la clémentine tient dans la poche ou presque ! Facile à glisser dans son sac à main ou dans le cartable du petit dernier, elle nous apporte un encas juteux, plein de vitamines et faible en calories. Son goût doux et acidulé convient à tous les goûts. Et ses petits quartiers sont faciles à grignoter !

Comment bien la choisir ?

Fruit traditionnel de l’hiver, la clémentine se consomme de novembre à janvier environ. À cette période, vous tomberez à coup sûr sur une clémentine juteuse et sucrée. Sur nos marchés, elle provient généralement de Corse, d’Espagne, d’Italie ou du Maghreb.

Pour ne pas être déçu, choisissez vos clémentines fermes et parfumées ! Vérifiez bien que la peau adhère à la chair : c’est un bon indicateur pour ne pas se retrouver avec des quartiers tout desséchés.

Le chouette avantage de la clémentine, c’est qu’elle supporte la conservation à température ambiante pendant une petite semaine. Vous pouvez également la conserver un peu plus longtemps au réfrigérateur en la mettant dans le bac à légumes, cela permettra de prévenir de la déshydratation !

Comment la mettre dans son assiette ?

Votre premier réflexe (complètement humain, on ne vous jette pas la pierre !) est de manger des clémentines lors d’une pause fruité dans la journée ou en fin de repas. Mais ne la sous-estimez pas ! La clémentine fait des merveilles lorsqu’elle est associée à des plats salés. Par exemple, elle apporte une touche acidulée à un filet de volaille, à un plat de la mer (poisson et crustacés) ou à une salade composée.

Très facile à cuisiner, la clémentine peut être utilisée pour ses quartiers que vous pouvez faire pocher, découper, revenir à la poële ; pour son jus, qui peut remplacer aisément du vinaigre dans une sauce vinaigrette ; pour son zeste, pour parfumer un plat comme une épice !

Vous êtes sceptique ? Pas nous ! Du coup, pour vous convaincre, on vous dévoile une recette élaborée par Chef Céline et son équipe, pour vous faire changer d’avis. A vos tabliers !

Filet mignon de porc mijoté aux clémentines

Ingrédients de la recette

Ingrédients pour 5 personnes :

  • une échalote “cuisse de poulet”
  • deux carottes
  • 700g de pommes de terre grenaille
  • un filet mignon de porc (environ 100 g par personne)
  • quatre clémentines
  • 30 ml de sauce sojade persil plat (en option !)

Etapes de la recette :

Astuce :

Pour que votre filet mignon de porc soit plus moelleux, sortez-le du réfrigérateur et de son emballage environ 45 min avant de le cuire.  

On chouchoute les légumes :

  • Pelez l’échalote “cuisse de poulet”, épluchez les deux carottes et rincez les 700 g de pommes de terre grenaille.
  • Coupez l’échalote en 6, les carottes en dés d’1 cm environ et les pommes de terre en 2 si elles sont un peu grosses.
  • Pressez le jus de deux clémentines dans un bol.

On dorlote le filet mignon :

  • Salez et poivrez bien le filet mignon de porc.
  • Ensuite, dans une grande sauteuse (assez pour contenir le filet mignon et les légumes), faites chauffer un filet d’huile d’olive à feu vif. Vous pouvez également utiliser une cocotte ! N’hésitez pas à couper votre filet mignon en 2 s’il ne rentre pas entièrement dans votre plat.
  • Quand l’huile est bien chaude, saisissez le filet mignon 2/3 min de chaque côté pour le dorer puis, retirez-le sur une assiette. Conseil : essuyez la sauteuse s’il y a des traces de graisses brûlées.
  • A nouveau dans la sauteuse, ajoutez l’échalote et deux cuillères à soupe de farine. Faites revenir 2/3 min à feu moyen/vif. Puis, baissez le feu et ajoutez 30 ml de sauce soja, le jus des clémentines et deux petits verres d’eau. Mélangez bien. Ajoutez les carottes et les pommes de terre.
  • Disposez le filet mignon. Couvrez et faites cuire 15/20 min jusqu’à ce que le filet mignon soit cuit (et donc, lorsqu’il n’est plus rose) et les légumes tendres. Remuez de temps en temps sans hésiter à rajouter un fond d’eau de temps en temps s’il n’y a plus de liquide. Retournez le filet mignon à mi-cuisson.

On s’occupe pendant que le tout cuit :

  • Pelez et détachez les quartiers de deux autres clémentines.
  • Rincez et ciselez le persil plat.

On finalise à quelques minutes de passer à table :

  • Au bout des 15/20 min de cuisson du filet mignon, ajoutez les quartiers de clémentines, couvrez et poursuivez la cuisson 2/3 min.
  • Servez le filet mignon aux clémentines bien chaud, accompagné des légumes et parsemé de persil plat !  

Alors, convaincu ? ;-)

 Filet mignon de porc aux clémentines

 

Envie de décourvrir de nouvelles recettes originales chaque semaine ?
Découvrez nos paniers-recettes, pour cuisiner des plats gourmands tous les jours !

 

Votre programme "1 semaine pour bien manger"

Recevez par e-mail les conseils nutritionnels de notre diététicienne, nos menus et nos nouveautés