La cuisine du quotidien, en un tour de main

Produits de saison, techniques et astuces de cuisine, bien manger au quotidien

Végé, vegan, flexi, pesci…on s’y retrouve ?

Publié le 18 mars 2021 |
Végé, vegan, flexi, pesci…on s’y retrouve ?

Vous prévoyez un prochain repas de famille, et commencez à avoir quelques sueurs froides car votre neveu est végétarien, votre tante flexitarienne, et votre cousin germain pescitarien… pesci-quoi ?

Ok, pas de panique, on arrive à la rescousse.

À l’occasion de la journée mondiale sans viande ce 20 mars, nous avons trouvé que c’était le bon moment de vous faire un récap’ de quelques types de régimes alimentaires. Suivez-nous, on vous dit tout !

 

Le végétarien

 

Le végétarien ne mange aucun produit issu de chair animale (viande rouge, viande blanche, poissons, crustacés, mollusques, insectes) ni aucun sous-produit issu de l’abattage des animaux.

Sous-produit de l’abattage des animaux ? …c’est-à-dire ? 

Eh bien cela veut dire tous les produits qui nécessitent l’abattage de l’animal pour leur extraction / consommation.
Cela inclue entre-autres :

  • le caviar (qui est issu de l’esturgeon),
  • les produits contenant de la gélatine, que l’on peut retrouver dans les bonbons par exemple (souvent produite à base de la peau et des os de porcs/bœufs/veaux/poissons),
  • le fromage contenant de la présure animale (issue de l’estomac des veaux),
  • les produits contenant du colorant « rouge cochenille », connu aussi sous son petit nom E120 (qui est de la cochenille broyée).

Plat végétarien

Penne au pesto pomodoro et burrata

Le végétalien

 

Le végétalien ne mange aucun produit issu de l’exploitation animale. C’est un niveau plus strict que le végétarisme.

En plus des viandes, poissons, crustacés, mollusques et insectes, il exclut aussi le miel, le lait (donc pas de fromage, yaourt, beurre…), les œufs.

 

Le végétalien se nourrit exclusivement de produits issus du monde végétal. Il va ainsi par exemple remplacer le beurre par de la margarine, le lait par des laits végétaux (lait d’amande, de noisette, d’avoine…).

A savoir : votre neveu végétarien et votre cousine végétalienne excluront aussi certainement le vin de leur régime alimentaire.
Non le raisin n’est pas un animal, on vous rassure nous n’avons pas perdu la tête. En revanche, pour clarifier le vin, les vignerons peuvent utiliser parfois des produits tels que la colle de poisson, l’albumine d’œuf, la gélatine, ou encore la caséine de lait. Ce qui en fait un produit non végé-friendly. 

 

Saviez-vous également que vous pouvez remplacer les blancs d’œuf par l’eau de cuisson de vos légumineuses ? La prochaine fois que vous préparez vos falafels, gardez l’eau des pois-chiches et utilisez-la pour préparer une mousse au chocolat noir en remplaçant le lait par du lait de noisette, et les œufs par l’eau des pois chiche ! Vous nous en direz des nouvelles wink

Pour un régime végétalien, puisque le lait et les œufs sont exclus, il faudra prendre des compléments alimentaires, pour avoir des apports en vitamine B12.

Plat vegan

Bowl de riz noir au tofu mariné au gingembre et citron vert

 

Et le vegan alors ?

 

Le vegan en plus de suivre un régime alimentaire végétalien, opte pour un mode de vie qui exclue tout produit provenant de façon directe ou indirecte de l’exploitation animale.

Ainsi :

  • il exclue le cuir, la laine et la soie de son dressing (on vous rappelle que la soie est produite par des petites chenilles cool),
  • il utilisera pour ses soins cosmétiques des produits n’ayant pas été testés sur des animaux,
  • pour le choix de son lait de coco, il veillera à choisir une marque n’exploitant pas les singes pour la ramasse des noix de coco,
  • et il préfèrera un spectacle de cirque dans lequel il n’y a pas de dresseur d’ours et dompteur de tigre.

 

Le flexitarien

 

Le flexitarien quant à lui garde un régime omnivore : il mange de tout. Simplement, il réduit sa consommation de viande.

C’est donc un végétarien qui s’autorise quelques souplesses. Ainsi, il peut par exemple manger exclusivement végétarien/végétalien chez lui, et s’autoriser la consommation de produits animaux/issus de l’exploitation animale lorsqu’il est invité chez des amis, va au restaurant, lors de ses repas de famille.
Ou bien il peut s’autoriser la consommation de produits animaux/issus de l’exploitation animale une fois par mois etc.

Il n’y a pas de règle précise, l’idée étant la réduction significative de sa consommation de produits animaux.

 

Le pescitarien

 

On l’appelle aussi le pesco-végétarien.

C’est un régime qui a pour base le végétarisme, à la différence prêt, qu’il s’autorise la consommation de produits de la mer (poissons, coquillages & crustacés).

Pescitarien

Pavés de merlu à la sauce de Chausey

Pourquoi ces régimes ?

 

Plusieurs raisons peuvent décider les personnes de votre entourage à suivre ces régimes particuliers.

Cela peut-être pour des raisons de santé (diminuer sa consommation de viande peut être nécessaire pour garder une bonne santé), de bien-être animal, ou encore pour réduire son empreinte carbone. 

 

Pour les régimes végétariens, et surtout végétaliens, un suivi par une diététicienne pourra être une bonne idée, pour s’assurer du bon équilibre de votre alimentation.


Maintenant que ces régimes n’ont plus de secret pour vous, vous aurez de quoi alimenter la discussion avec votre neveu, votre tante et votre cousin germain lors de votre prochain dimanche en famille !

Votre programme "1 semaine pour bien manger"

Recevez par e-mail les conseils nutritionnels de notre diététicienne, nos menus et nos nouveautés