La cuisine du quotidien, en un tour de main
Produits de saison, techniques et astuces de cuisine, bien manger au quotidien

Quitoque, allié anti-gaspi !

Publié le 16 nov 2022 | Pour une alimentation plus responsable

  de la nourriture produite dans le monde finit à la poubelle. 

 

8 à 10% des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont émises... pour rien à cause du gaspillage (FAO, 2011). Et oui! En moyenne 80% de l’empreinte carbone d’un aliment est lié à sa production. Le gaspiller, c’est donc rendre ces émissions totalement inutiles.

En France, ce sont 10 millions de tonnes de nourriture qui sont perdues ou gaspillées chaque année, soit 150 kg par an par habitant (ADEME, 2016). Ces 10 millions de tonnes ont une valeur commerciale théorique de 16 milliards d’euros, soit 237 euros par habitant !

Dans une chaîne d’approvisionnement classique, les pertes et gaspillages se répartissent ainsi :

 

Réduire le gaspillage alimentaire est donc un enjeu environnemental, éthique et social, et économique. Nos clients l’ont d’ailleurs bien compris : ils sont  96%* à déclarer que la réduction du gaspillage est  un sujet d’alimentation durable important pour eux !

 

Chez Quitoque, la lutte contre le gaspillage n’est pas seulement une priorité, c’est une des fondations de notre modèle.

 

Une stratégie « pull »

Grâce aux commandes 6 jours à l’avance, l’approvisionnement se fait en fonction de la demande du client. Cela nous permet de commander à nos producteurs uniquement les produits nécessaires et d’éviter de constituer des  stocks qui engendrent souvent des pertes.

 

Valoriser les invendus

Malgré nos efforts, il arrive parfois que quelques produits restent. Dans ce cas, hors de question qu’ils finissent à la poubelle !

Dans un premier temps, nous les proposons à prix réduit dans notre stand anti-gaspi, en précisant bien les dates limites de consommation.

Dans un second temps, nous travaillons avec un revendeur qui les propose à moindre coût à ceux qui en ont besoin.

Sur les catégories de produits qui le permettent, nous faisons également don de certains articles au Secours Populaire, fidèle partenaire de la marque.

Les rares produits qui ne sont plus consommables, tels que les fruits et légumes abîmés, sont méthanisés. La méthanisation est un processus qui consiste à exploiter les biodéchets pour générer du biogaz (méthane), qui pourra être utilisé comme source d’énergie.

 

Non à la sur-consommation

Nous la connaissons tous, la fameuse question “Qu’est ce qu’on mange aujourd’hui?”... Il n’est pas toujours facile d’élaborer des recettes ni de prévoir la quantité exacte d’ingrédients à acheter ! Le principe même de faire ses courses par recettes permet de mieux planifier ses repas et d’éviter les achats impulsifs. En livrant les justes quantités d’ingrédients et en évitant à nos clients d’acheter des produits qu’ils ne vont pas manger, nous éliminons la quasi-totalité du gaspillage au niveau des ménages : 77%** de nos clients déclarent jeter moins de nourriture avec Quitoque.

 

 

Les petits efforts du quotidien, ça ne mange pas de pain !

Réduire le gaspillage alimentaire relève du bon sens sous de nombreux aspects. Avec un peu d’organisation (et un petit coup de pouce de Quitoque!), il est facile de faire des économies et d’être acteur de l’alimentation durable. Et oui ! Réduire le gaspillage alimentaire est un des 4 gestes individuels pour réduire l’empreinte carbone de son alimentation !

 

* Enquête réalisée en interne auprès de 223  clients Quitoque, Septembre 2022

** Sondage instagram, 229 répondants,  Septembre 2022