La cuisine du quotidien, en un tour de main

Produits de saison, techniques et astuces de cuisine, bien manger au quotidien

L'année internationale des fruits et légumes

Publié le 1 oct. 2021 |
L'année internationale des fruits et légumes

Aujourd’hui, on vous propose une petite devinette : de quel thème, 2021 est-elle l’année internationale ?
Un indice : on en mange au moins 5 par jour (parce qu’on est healthy), et chez Quitoque on ne vous les propose QUE de saison (c’est la base).

…Bingo ! (ndlr : expression des années 90) Il s’agit de l’année internationale des fruits et légumes !
Ramenez vot’ fraise, on vous dit tout sur tout !

 

Qui a eu cette idée folle ?

C’est la très officielle FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture), qui, dans son Assemblée générale du 19 décembre 2019, a souhaité réaffirmer les dispositions de sa résolution « Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 ».

La FAO considérant qu’il est « urgent de mieux faire connaître les effets bénéfiques sur la nutrition et la santé de la consommation de fruits et de légumes et de préconiser l’adoption de régimes alimentaires sains en mettant l’accent sur une production et une consommation durables plus marquées de fruits et de légumes »*, il a été décrété l’année 2021 « Année internationale des fruits et légumes ».

En résumé, il s’agit pour les Nations Unies de sensibiliser le public au rôle important des fruits et des légumes dans la nutrition, la sécurité alimentaire et la santé humaine, ainsi que dans la réalisation des objectifs de développement durable des Nations Unies (vous vous souvenez ?  Les ODD, on vous en parle à chaque fois).

 

Les F&L, c’est bon pour la santé, et pour les ODD !

Vous l’avez assez entendu, mais on aime bien le répéter : pour être en bonne santé, l’OMS recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour. (Non, la glace au chocolat ne compte pas pour un fruit. Un légume ? Non plus.)

Avoir une alimentation diversifiée, pleine de couleurs grâce à nos cultures du potager, c’est important pour la santé, mais pas que !

En effet, ce ne sont pas moins de 11 Objectifs de développement durable qui sont liés aux fruits et légumes :

 

1 : pas de pauvreté

2 : faim zéro

3 : bonne santé et bien-être

4 : éducation de qualité

5 : égalité entre les sexes

8 : travail décent et emploi

11 : villes et communautés durables

12 : consommation et production responsable

13 : mesures relatives à la lutte contre le réchauffement climatique

14 : vie aquatique

15 : vie terrestre 

 

ODD 2, 3 : Effets bénéfiques des fruits et légumes sur la santé : Tirer parti des bienfaits des fruits et des légumes.

Les fruits et les légumes recèlent de multiples bienfaits pour la santé. Ils permettent de renforcer le système immunitaire, de lutter contre la malnutrition et de prévenir les maladies non transmissibles.

 

ODD 2, 3 : Alimentation diversifiée et mode de vie sain : Vivre d’une alimentation diversifiée. 

Les fruits et les légumes doivent être consommés quotidiennement en quantité suffisante dans le cadre d’une alimentation diversifiée et saine.

 

ODD 2, 8, 12, 13, 14, 15 : Pertes et Gaspillages alimentaires : Respecter la nourriture de la ferme à l’assiette.

Les fruits et légumes valent plus que leur prix. Le fait de préserver leur qualité et de garantir leur sécurité sanitaire tout au long de la chaîne d’approvisionnement, de la production à la consommation, permet de réduire les pertes et le gaspillage et d’augmenter leur disponibilité en vue de leur consommation.
Innover, cultiver et réduire les pertes et gaspillages alimentaires. L’innovation et le recours à des technologies et des infrastructures améliorées sont déterminants pour accroître l’efficience et la productivité des chaînes d’approvisionnement en fruits et légumes afin de réduire les pertes et le gaspillage.

 

ODD 1, 2, 12, 15 : Chaînes de valeur durables : Favoriser la durabilité. 

Des chaînes de valeur durables et inclusives peuvent contribuer à accroître la production et à améliorer la disponibilité, la sécurité sanitaire et l’accessibilité financière des fruits et des légumes ainsi que l’accès équitable à ceux-ci, favorisant ainsi la durabilité économique, sociale et environnementale.

 

ODD 1, 2, 3, 4, 5, 8, 11, 12, 15 : Mettre en lumière le rôle des exploitants familiaux : Cultiver la prospérité.


La culture des fruits et des légumes contribue à une meilleure qualité de vie pour les agriculteurs familiaux et leurs communautés. Elle génère des revenus, renforce les moyens d’existence, améliore la sécurité alimentaire et la nutrition, et accentue la résilience grâce à la gestion durable des ressources locales et à la promotion de l’agrobiodiversité.

*source : A/RES/74/244, Soixante-quatorzième session Point 14 de l’ordre du jour, Nations Unies Assemblée Générale
** FRUITS ET LÉGUMES – ÉLÉMENTS ESSENTIELS DE TON ALIMENTATION – FAO _ http://www.fao.org/3/cb2395fr/cb2395fr.pdf
 

Si avec tout ça, vous n’êtes pas convaincus de finir vos brocolis…commandez un panier ! On vous les fera aimer !

Nolwenn BOULOGNE

Responsable Qualité 

Votre programme "1 semaine pour bien manger"

Recevez par e-mail les conseils nutritionnels de notre diététicienne, nos menus et nos nouveautés