La cuisine du quotidien, en un tour de main

Produits de saison, techniques et astuces de cuisine, bien manger au quotidien

Nutri-Score : les réponses de notre diététicienne à vos questions

Publié le 13 juin 2018 |
Nutri-Score : les réponses de notre diététicienne à vos questions

 

En arpentant les rayons des supermarchés pour faire vos courses, vous avez peut-être aperçu un nouveau logo : le Nutri-Score. Notre diététicienne, ange gardien de l'équilibre de nos paniers-recettes, répond aujourd'hui à toutes vos questions sur le sujet, pour que vous sachiez ce qui se cache derrière.

Qu’est-ce que le Nutri-Score ?

Le Nutri-Score, c’est un logo que vous trouverez sur certains produits industriels. Il se présente sous la forme d’une échelle de 5 couleurs allant du vert au rouge, avec 5 lettres de A à E :

  • vert foncé associé à la lettre A
  • vert clair associé à la lettre B 
  • jaune associé à la lettre C 
  • orange moyen associé à la lettre D 
  • rouge associé à la lettre E

Logo du Nutri-Score

Quel est son objectif ?

Avez-vous déjà eu du mal à décrypter les emballages alimentaires ? Rassurez-vous, vous n'êtes pas le seul : le Ministère de la Santé a constaté ces difficultés de compréhension de l'étiquetage nutritionnel. Pour rendre plus accessible la lecture de l’information nutritionnelle, la création d'un logo a été lancée. L'objectif final ? Augmenter l’achat des produits les plus sains, pour améliorer notre alimentation. Différents logos ont donc été proposés et testés. C’est finalement le Nutri-Score qui l’a emporté en 2017 !

Comment lire le Nutri-Score ?

Sa lecture se veut simple et rapide. Plus le produit sera classé A et dans le vert, plus il sera de bonne qualité. D’un point de vue nutritionnel, vous devrez donc sélectionner pour chaque catégorie d’aliments des produits identifiés comme A ou B, et éviter au maximum les produits classés D et E dans l’orange et le rouge. Facile, non ? 

Comment est-il calculé ?

Mais alors, comment arrive-t-on à cette échelle et ces couleurs ? Pour 100g, on prend en compte les nutriments dont la consommation excessive nuit à la santé (comme le sel, les sucres et les acides gras saturés), et les nutriments dits positifs (comme les protéines, les fibres, et aussi les quantités de fruits, légumes ou légumineuses incorporées dans la recette).

On additionne ensuite les point positifs et négatifs, et on obtient un score ! Il se situe entre -15 et 40. À savoir : -15 correspond aux aliments de meilleure qualité nutritionnelle, et 40 à des aliments de moins bonne qualité nutritionnelle. Le score final est alors converti en une lettre associée à une couleur.

Quels sont les produits concernés par le Nutri-Score et est-il obligatoire ?

Ce nouveau logo est appliqué uniquement sur la base du volontariat des industriels et des distributeurs. Il est pensé pour pratiquement tous les produits transformés. Sa méthode de calcul est même adaptée pour certains produits spécifiques, comme les fromages ou les boissons.

En revanche, ne cherchez pas de logo sur les fruits ou légumes frais : ce type d’étiquetage n'a pour eux pas d'intérêt. Quelques produits échappent aussi à son application : c’est le cas des thés, des boissons alcoolisées, des cafés…

Quelles entreprises l’utilisent ?

33 entreprises de l’agroalimentaire et de la grande distribution ont accepté de jouer le jeu du Nutri-Score. Parmi elles, on trouve Fleury Michon, Marie, Bonduelle, ou encore Danone. La bonne nouvelle, c'est que de plus en plus d'industriels l'utilisent. Certains revoient même la composition de leurs produits, de manière à obtenir un meilleur score.

Quelles sont les limites du Nutri-Score ?

Vous l’avez compris, le Nutri-Score est très pratique pour faire le bon choix. Toutefois, l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire Alimentaire) a mis en évidence quelques limites de ce nouvel outil. Pour choisir vos produits, gardez à l'esprit ces quelques points...

Ne perdez pas de vu la liste d’ingrédients ! 

Le Nutri-Score analyse les quantités de sel et de lipides, mais certains ingrédients échappent à son analyse. Prenez l’exemple des additifs. Un blanc de poulet pourra très bien être classé A ou B, mais contenir du sel nitrité ou d’autres conservateurs. C’est la même chose pour les gâteaux : un paquet peut être bourré d’additifs et obtenir la meilleure note, car il est très peu sucré et très peu gras. Alors que de délicieux biscuits à base d’ingrédients naturels se retrouveront dans le rouge ! Vous l'avez compris, les  colorants, édulcorants, émulsifiants ou autres peuvent même être présents dans le produit le mieux noté par le Nutri-Score. N’oubliez donc pas de croiser la liste d’ingrédients avec le Nutri-Score pour faire le bon choix.

Et la fréquence de consommation ? 

Il manque aussi une notion importante dans le Nutri-Score… C’est la fréquence de consommation. Le Nutri-Score fonctionne par catégories d’aliments : l’eau, les jus ou les chips sont jugés avec un calcul adapté, et on retrouve des références en vert pour chacunes de ses familles. Mais le consommateur gardera-t-il à l'esprit qu’il ne pourra pas consommer autant de chips que d’eau dans sa journée “parce que les deux produits sont verts” ? Ça peut vous sembler évident, mais sachez que votre inconscient est très sensible aux couleurs. Donc, même si vous trouvez un signal de couleur identique sur deux aliments, votre manière de les consommer doit être différente. Pour arriver au bon équilibre alimentaire, pensez à utiliser les recommandations du PNNS (Programme National Nutrition Santé).

Il n’est pas disponible pour tous les produits

Comme on vous l’a expliqué plus haut, le Nutri-Score ne s’applique pas à tous les produits. Dans ces cas-là, ce sera à vous de le calculer. Or, certains étiquetages n’affichent pas la teneur en fibre, pourtant nécessaire au calcul du Nutri-Score. Même avec de la bonne volonté, vous ne pourrez donc pas connaître le score de tous vos produits. 

 

Plus envie de vous prendre la tête à chercher les bons produits pour des menus équilibrés ?
Découvrez les paniers-recettes Quitoque conçus avec notre diététicienne

Votre programme "1 semaine pour bien manger"

Recevez par e-mail les conseils nutritionnels de notre diététicienne, nos menus et nos nouveautés