La cuisine du quotidien, en un tour de main

Produits de saison, techniques et astuces de cuisine, bien manger au quotidien

Pourquoi les frites belges sont-elles si bonnes ?

Publié le 4 oct. 2018 |
Pourquoi les frites belges sont-elles si bonnes ?

 

Si on vous dit "Belgique", vous penserez sans doute à Bruxelles, aux chocolats, à la demi-finale de la Coupe du Monde... et aux frites pardi ! La réputation des frites belges n'est plus à faire, et ce n'est pas pour rien qu'on recense 5000 friteries en Belgique. 

Notre Chef Céline, qui imagine chaque semaine les recettes qui composent vos paniers, revient tout juste d'un weekend chez nos voisins. Elle souhaite donc vous en dire plus sur ces fameuses frites et leur goût inimitable...

L'origine de la frite : un mystère non résolu

Mais avant toute chose, il y a cet éternel débat : la frite est-elle belge ou française ? Cette question divise toujours nos deux pays. Quelles sont au juste les deux théories qui s'affrontent ?

L'invention de la frite selon les Français:

La frite serait née sur le plus vieux pont de Paris (attention jeu de mot) le pont Neuf, peu de temps après la Révolution Française. En effet, la graisse nécessaire à la friture était par le passé un luxe inaccessible à la majorité. C'est ainsi que des marchands ambulants se seraient mis à proposer aux passants des rondelles de pommes de terre frites. 

L'invention de la frite selon les Belges :

Plus romanesque, l'histoire de la frite belge se déroulerait dans les années 1680, à Namur. Les habitants de cette ville avaient vraisemblablement l'habitude de pêcher des petits poissons dans la Meuse et de les faire frire. Mais un hiver très rigoureux se serait abattu sur le pays, gelant la rivière. Ne pouvant plus pêcher, les habitants auraient donc découpé des pommes de terre en forme de petits poissons, avant de les faire frire. La légende des frites belges était née !

Mais au fond peu importe qui a raison : l'essentiel est de savoir ce qui donne aux frites belges ce goût si reconnaissable.

C'est quoi, une authentique frite belge ?

Déjà, on ne prend pas n'importe quelle pomme de terre : on opte pour une variété de type farineuse. La binje est donc la plus prisée. Ensuite vient la découpe, pour que chaque frite mesure 1 cm de côté. Attention, avant de passer à la cuisson, on les laisse sécher. C'est un point important pour obtenir une texture parfaite. 

Mais l'étape la plus importante est bien celle de la cuisson double : c'est grâce à elle que l'on obtient des frites croustillantes à l'extérieur et moelleuses à l'intérieur. On commence donc par la pré-cuisson, qui se fait généralement à 160° dans une huile végétale. Et on enchaîne avec la cuisson à 180° dans de la graisse de bœuf non raffinée, qui donne aux frites belges leur goût de viande et leur couleur jaune prononcée. 

Ne reste qu'à les servir dans un cornet, pour que la graisse descende vers le bas. Et on pourrait même accompagner nos frites belges d'un ketchup fait maison ou de moules marinières revisitées !

 

Envie de recevoir chez vous des recettes gourmandes et les ingrédients pour les cuisiner ?
Découvrez nos paniers-recettes livrés chez vous !

Votre programme "1 semaine pour bien manger"

Recevez par e-mail les conseils nutritionnels de notre diététicienne, nos menus et nos nouveautés